Pour ce qui est de l'avenir , il ne s'agit pas de le prédire mais de le rendre possible (Antoine de Saint-Exupéry)
A LA SOUPE AUX SOUS
A LA SOUPE AUX SOUS

A LA SOUPE AUX SOUS

Sous l’Empire ottoman, le sultan était appelé « père nourricier » et les troupes de janissaires défilaient avec une marmite pour emblème et des cuillères accrochées à leurs casques. Les gradés étaient des Çorbacı, littéralement des « serveurs de soupe ».

La distribution a été bien organisée dès le 1er Conseil municipal : le nombre d’adjoints, qui était depuis longtemps de 7, a été porté à son nombre maximal de 8. Les bons janissaires ont pu être remerciés de leur zèle.

Lors du 2e Conseil municipal, il s’agissait cette fois de décider des indemnités des uns et des autres. Elles sont calculées à partir d’un pourcentage de l’indice brut 1027 de la fonction publique (3889,40€/mois) avec des plafonds fixés à 55% de l’indice pour le maire, à 22% pour les adjoints et à 6% pour les conseillers délégués.

Le détail des indemnités votées est le suivant :

FonctionIdentité%Brut  mensuelMajoration +15%TOTAL BRUT mensuelBRUT ANNUEL
MaireAnne HERY-LE PALLEC55%2139,17€320,87€2460,04€29520,48€
1er adjointBruno GARLEJ20%777,88€116,68€894,56€10734,72€
2ème adjointeCaroline FRICKER-CAUSSE15%583,41€87,51€670,92€8051,04€
3ème adjointPierre GODON15%583,41€87,51€670,92€8051,04€
4ème adjointeLaure ARNOULD15%583,41€87,51€670,92€8051,04€
5ème adjointBernard TEXIER25%972,35€145,85€1118,20€13418,40€
6ème adjointeSarah FAUCONNIER15%583,41€87,51€670,92€8051,04€
7ème adjointPatrick TRINQUIER15%583,41€87,51€670,92€8051,04€
8ème adjointeMikaela DIMITRIU15%583,41€87,51€670,92€8051,04€
1er déléguéPhilippe BAY15%583,41€87,51€670,92€8051,04€
2ème délégué6%233,36€35€268,36€3220,32€

Mention spéciale pour le premier conseiller délégué qui, avec une indemnité de 15% contre 6 % maximum normalement, est en fait un 9eme adjoint. 

Mention spéciale aussi pour l’ancien 1er adjoint désormais 5e adjoint qui garde une gratification « hors barème » à 25% (mais pourquoi donc alors que les travaux ont été le dossier-problème des dernières années ?). Avec en plus des indemnités à 25,71% (12000 euros brut par an)  comme vice-président du SIAHVY, elle est pas belle la vie! 

Et comme on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, Mme le Maire garde l’indemnité à taux plein de 55% pour les communes de 3500 à 9999 habitants(à laquelle nous pouvons ajouter celle de vice-présidente de l’intercommunalité à 9,89% brut de plus , soit 4575 euros par an). 

Enfin, il n’a pas été oublié d’appliquer la majoration « Chef-lieu de canton » de 15% à toutes ces indemnités alors que nous ne le sommes plus depuis 2014 – franchement, c’est légal mais pas moral.

Au total, un budget d’indemnités en hausse pour les Chevrotins avec un montant total annuel brut de 113251,20 euros (106810,68 euros pour le précédent mandat, soit +5,7%) sans compter la retraite des élus. Tout cela paraît disproportionné par rapport au travail engagé par les élus sachant que la commune s’appuie sur un personnel municipal conséquent. 

Mme le Maire justifie ces montants par le fait qu’il n’y aurait pas de notes de frais – mais un conseiller municipal n’est pas un représentant de commerce ! – et que ces indemnités seraient loin des montants des salaires des fonctionnaires : mais justement, ce ne sont pas des salaires et « les fonctions de maire, d’adjoint et de conseiller municipal sont gratuites » nous dit le Code général des collectivités territoriales. Et à Chevreuse nos très chers élus sont loin d’être dans la précarité…

A méditer ! En attendant, la musique adoucissant les mœurs, ré-écoutons l’Air des Janissaires de Mozart ou « Money » des Pink Floyd sur l’album « The Dark Side of the Moon », un titre approprié non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *